Garde d’enfant Paris : tarifs, profils, aides… tout ce qu’il faut savoir pour faire le bon choix !

par | Sep 24, 2021 | Parents | 0 commentaires

Si Jules Renard a dit “Ajoutez deux lettres à Paris : c’est le paradis.” Une fois parents, vous n’avez plus vraiment la même vision. Et oui, être parents et vivre à Paris, c’est un vrai challenge à relever, difficile mais pas impossible ! Aujourd’hui, on vous parle de tout ce qui concerne la garde d’enfant à Paris. Il faut savoir qu’il y a deux éléments clés à connaître. Le premier et le moins sympa, c’est que Paris est en première position des villes où le prix du baby sitting ou de la garde d’enfants est le plus élevé. La bonne nouvelle, c’est que la capitale offre un choix illimité lorsqu’il s’agit de trouver une personne pour garder les enfants en votre absence. Allez sans plus attendre voici tout ce qu’il faut savoir pour la garde d’enfant à Paris. 

Garde d’enfant Paris : quel type de garde d’enfant ?

Assistante maternelle agréée

L’assistant.e maternel.le accueille au sein de son foyer, de façon régulière ou occasionnelle, un ou plusieurs enfants de moins de 3 ans. L’assmat est une professionnelle formée et agréée par le Conseil Général. D’ailleurs, si jamais l’assmat se déplace au niveau du domicile des parents, elle est qualifiée de garde d’enfant et dans ce cas peut prendre en charge des enfants jusqu’à l’âge de 10 ans.

L’auxiliaire parentale

À l’inverse de l’assistante maternelle, l’auxiliaire parentale n’a nullement besoin d’avoir un agrément. En plus, elle se déplace à domicile. 

La fille au pair

C’est le mode de garde parfait si vous voulez initier votre enfant à une nouvelle culture / langue. La jeune fille ou jeune homme au pair est un étudiant.e etrangèr.e qui débarque en France pour ses études. Sa mission consiste à intégrer la famille en tant que nounou et à aider pour les tâches ménagères simples avec maximum 5 heures de travail par jour.

La baby sitter 

C’est un mode de garde qui peut être ponctuel comme régulier. Que ce soit pour la sortie d’école, le mercredi après-midi ou encore en soirée les weekends. Le baby sitting peut avoir lieu au niveau de votre domicile et même ailleurs. Les baby-sitters et même les nounous sont généralement des étudiants expérimentés en garde d’enfant et flexibles côté disponibilités. 

Le smart baby-sitting by Kidlee 

Ce dernier englobe bien plus que de la simple garde d’enfants.

Spécialisée dans la garde d’enfants des plus de 3 ans à Paris et en Ile de France, Kidlee s’applique, depuis maintenant plus de 2 ans, à proposer un accompagnement agile et sans engagement pour faciliter la vie des parents et celle des baby sitters.

Profils bilingues, sportifs, artistiques ou encore spécialisés en aide aux devoirs, en plus d’être dotés de compétences particulières, nos babysitters sont également formés aux best practices de garde d’enfants. Ce qui nous permet de pouvoir proposer des profils diversifiés et correspondants aux besoins des parents. 

En plus, il vous suffit de 5 mn maximum pour créer votre profil parents et de 72 h pour recevoir des profils qui matchent avec votre demande. Enfin, la cerise sur le gâteau, Kidlee est un service 100% parisien.

Garde d’enfant à Paris : parlons des tarifs

À compter du 1er juillet 2021, le salaire horaire minimum brut conventionnel du niveau 1 (Baby-sitter) est de 10,35 euros. Toutefois, pour fixer le juste prix, plusieurs paramètres sont à prendre en compte. D’ailleurs, pour ne pas vous emmêler les pinceaux, voici les paramètres qui déterminent le juste tarif.

L’âge de la baby-sitter

Entre 14 et 16 ans : la baby sitter peut être payée 80 % du SMIC.

Entre 17 et 18 ans : elle peut être payée 90 % du SMIC. 

Le nombre d’enfants

Plus il y en a, plus la facture grimpe ! Mais pas au point de multiplier le SMIC par le nombre d’enfants gardés ! 

D’ailleurs, avec Kidlee, le nombre d’enfants n’impacte en aucun cas sur votre tarif de garde d’enfant à domicile. Vous ne payez que les heures de garde effectuées par votre baby sitter et pas un euro de plus ! Elle est belle la vie, non ?

Garde d’enfant Paris : l’âge des enfants 

Plus l’enfant est jeune, plus il nécessite de l’attention. De ce fait, le salaire de votre nounou risque d’augmenter. L’âge des enfants peut donc être, lui aussi, un facteur impactant sur le tarif baby sitting.

L’expérience de la nounou

Le luxe d’engager une nounou qui a de l’expérience fait qu’automatiquement la facture sera plus salée que celle d’une nounou sans expérience car la qualification de la nounou top se paye.

Les frais supplémentaires 

Des frais supplémentaires peuvent s’ajouter à la facture comme le transport ou les repas.

Garde d’enfant à Paris : les aides financières 

Il est important de rappeler quel que soit le mode de garde choisi pour leurs enfants, tous les parents ont la possibilité de bénéficier de certaines aides financières qui réduisent considérablement le coût de leur garde d’enfant.

L’aide principale octroyée pour les parents faisant appel à une garde d’enfants est l’aide CMG. Le complément de libre choix du mode de garde de la CAF. Tous les parents dans ce cas bénéficient également d’un crédit d’impôt de 50% à la fin de l’année. Pour en bénéficier, il suffit que le volume horaire de la garde dépasse les 16 heures par mois. 

Garde d’enfant à Paris : choisir Kidlee c’est aussi …

0 tracas administratifs

Avec Kidlee, on vous épargne tout ce qui est tracas administratifs, charges et calculs financiers en vous proposant une solution avec des tarifs équitables pour les parents ainsi que pour les babysitters. Et cela, tout en prenant en charge, gratuitement, l’accompagnement administratif des familles ainsi que celui de nos intervenants ! 

S’engager pour la protection de l’environnement 

Si vous voulez en savoir plus sur nos actions pour la planète, c’est par ici.

Alors, retrouvez nos coordonnées juste ICI !

0 commentaires

Soumettre un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.