Motricité fine : 6 activités et ateliers pour la développer chez le jeune enfant

motricité fine

La motricité fine de l’enfant concerne l’ensemble des mouvements précis, fins, contrôlés et coordonnés de ses mains et de ses doigts. Le développement de cette dextérité le prépare à faire des gestes de la vie quotidienne. Et cela, lui permet surtout de favoriser l’acquisition de la préhension pour un meilleur contrôle et une meilleure coordination des doigts, des mains et des yeux. C’est pourquoi, il est essentiel d’accompagner l’enfant, dès son plus jeune âge, dans le développement et l’évolution de sa motricité fine.

A cet effet , Kidlee a sélectionné pour vous de supers activités qui aideront les enfants à s’exercer et à développer l’agilité de leurs doigts, la souplesse de leur poignet et leur coordination œil-main.

Quelle différence entre motricité et motricité fine ?

Designed by freepik

La motricité globale représente la totalité des fonctions qui permettent de contrôler ses mouvements corporels : bouger, sauter, marcher, lever les bras… La motricité fine, quant à elle, concerne plutôt des mouvements très précis. Les mouvements de la main et des doigts qui sont mobilisés pour réaliser un geste volontaire. 

La motricité fine vise alors à développer certains petits muscles des doigts et des mains afin de pouvoir faire des mouvements très fins et précis. Ces derniers sont essentiels pour l’autonomie de l’enfant au quotidien. Et cela, pour s’habiller ou manger par exemple. 

Cette compétence s’acquiert progressivement durant le développement des enfants.  Ainsi, l’enfant commencera dès son âge à manipuler de petits objets, les lancer, les lâcher… Et il fera par la suite, généralement en contexte scolaire, des actions nécessitant plus de contrôle et de minutie telles que le dessin, le coloriage ou encore l’écriture.

Toutefois, le rythme du développement de cette compétence  diffère d’un enfant à un autre. Certains enfants rencontrent d’ailleurs des difficultés dans le développement de leur motricité fine. Ils auront donc besoin d’entraînement et d’exercice à travers diverses activités répétitives afin de parer à cela. 

Cependant, les activités de motricité fine sont bénéfiques et essentielles pour tous les enfants. Ayant des besoins spécifiques ou non.

Car les activités motricité fine, permettent au enfants d’/de : 

  • Apprendre à manipuler des objets et  éléments précis de manière adaptée
  • Faire preuve de concentration afin d’arriver au résultat souhaité
  • Maîtriser sa force pour ne pas abîmer les matériaux 
  • Assimiler et de suivre ou d’appliquer une consigne 

Voici donc notre sélection d’ateliers et activités motricité fine qui demandent peu de moyens et qui aideront grandement vos tout-petits de 2 ans et plus à développer leur préhension des objets et la précision de leurs gestes. 

Afin d’exploiter au mieux les bienfaits de ces activités, il serait judicieux de proposer à l’enfant de commencer avec sa main dominante. Dès qu’il aura accompli plusieurs répétitions et maîtrisera ainsi le geste, il pourra poursuivre en essayant d’utiliser l’autre main.

Le parcours motricité fine de Hop’Toys : 

motricité fine parcours pour travailler sa motricité

Afin de travailler la motricité fine des loulous dès 2 ans, Hop’toys propose pas mal de jeux motricité fine. Parmi eux, ce  parcours à imprimer. Le but du jeu est très simple. Il suffit de suivre les lignes tantôt droites, tantôt courbes, en pointillés …avec son doigt. Et réaliser les gestes demandés : taper dans les mains, faire un “ok” avec les doigts….Téléchargez le parcours juste ICI !

Activité Twister à doigts Momes à imprimer

jeu twister pour les doigts

Voici un super jeu de motricité fine proposé par Momes aux 4 ans et plus. En plus de s’amuser en développant sa motricité fine, ce jeu apprend également aux petits à assimiler les noms des doigts. Pour y jouer, même principe que le Twister classique. Sauf qu’à la place des pieds et des mains, on utilise les doigts. 

Jeu à télécharger juste ICI 

Activité Montessori motricité fine : Étendre le linge 

Oui oui ! Les enfants adorent faire comme les grands. Il est alors très intéressant de leur proposer des activités relatives aux tâches du quotidien et qui les aident par la même occasion à gagner en autonomie. Comme étendre le linge. Cela peut être du vrai linge ( des chaussettes ou torchons ) ou bien de mini-vêtements fabriqués avec du papier ou de la feutrine.

Atelier Montessori tri et classement selon formes, tailles ou couleurs 

Le tri est une excellente activité pour travailler la motricité fine mais aussi la coordination oeil-main. Pour ce faire, il suffit de mettre plein de petits objets à la disposition de l’enfant. Puis, demandez-lui de les séparer, trier et classer selon leur forme, taille ou couleur.

Atelier Montessori alignement- regroupement

Très proche de l’activité classement mais avec plus de minutie, cette activité motricité fine permet également de préparer les tout-petits ( dès 3 ans) au graphisme tout en développant leur coordination oeil-main. Elle aide également à être précis tout en apprenant à aligner et organiser. Pour ce faire, il suffit de dessiner des formes graphiques sur une feuille et de mettre à la disposition des enfants des cailloux, des boutons ou encore des perles à aligner en suivant le dessin.

Atelier Montessori enfilage dessus et dessous 

Activité idéale pour gagner en agilité ! L’objectif est de passer différents éléments dessus et dessous. Cela peut être du fil, du ruban, de la corde… Parfait pour apprendre à faire ses lacets en plus ! Cet exercice de motricité fine peut se faire de différentes manières. Mais un simple carton avec des fentes ou des trous fait l’affaire !