baby-sitter

Les 10 questions à poser à votre baby-sitter

Aujourd’hui, il est de plus en plus courant pour les parents de faire appel à une baby-sitter. Cela permet de confier ses enfants à une personne de confiance et qui correspond à leurs besoins. Mais nous le savons bien, cela est plus facile à dire qu’à faire ou qu’à trouver plutôt ! Il n’est, en effet, pas question de miser sur n’importe qui !

Alors pour éviter les mauvaises surprises, il vaut mieux prendre le temps de choisir la perle rare. Pour être certain de tomber sur une personne de confiance, il est important de lui poser les bonnes questions lors du premier entretien. De quoi être sûr de ne pas se tromper !

1. Pourquoi faites-vous du babysitting ?

Avant toute chose, il est indispensable de connaître les motivations de la future baby-sitter de vos enfants. Il existe encore aujourd’hui des étudiants qui cherchent à arrondir leurs fins de mois mais qui n’ont pas forcément un goût pour la garde d’enfants. Cette question permettra également d’apprendre davantage à connaître la personnalité de la personne qui est en face de vous. Il est important de ne pas tout de suite rentrer dans un interrogatoire mais de faire connaissance petit à petit !

2. Avez-vous de l’expérience en tant que baby-sitter ?

baby-sitter

Comme pour tout emploi, l’expérience est une partie importante dans le recrutement. Evidemment, une personne qui a de l’expérience avec les enfants sera plus à l’aise dès les premiers instants. Alors qu’une personne qui débute aura besoin d’un petit temps d’adaptation pour découvrir toutes les petites astuces. En revanche, même si l’expérience est un plus, ce n’est pas pour autant garanti que cela se passera mieux. Il est tout à fait possible que lors des entretiens, le courant passe mieux avec une baby-sitter qui a moins d’expérience qu’une autre.

De plus, une expérience avec des enfants peut tout à fait être avec des frères et soeurs en bas âges ou même quelques jours passés avec de jeunes cousins. Il n’y a pas besoin d’avoir fait des années de sorties d’écoles pour être une baby-sitter idéale pour vos enfants ! Les gardes dans le cercle familial comptent également !

3. Que feriez-vous dans cette situation ?

Dans le cadre d’un babysitting, quelle que soit la tranche d’âge des enfants, il y a toujours des imprévus. Chaque personne réagit différemment face à une situation d’urgence bien sûr. Mais il est important que votre baby-sitter sache s’adapter à ce genre de situation.

Il est donc intéressant de mettre la future baby-sitter en situation pour mieux cerner de sa réaction et ses aptitudes. Pour tester votre baby-sitter, présentez-lui une situation à problème et demandez-lui comment elle la gérerait. Par exemple, si les enfants refusent catégoriquement d’aller se coucher ou de faire leurs devoirs.

Pour que ce soit encore plus réaliste, n’hésitez pas à faire intervenir vos enfants qui auront une attitude encore plus adéquate.

4. Quelle tranche d’âge préférez-vous ?

Il n’est pas rare qu’une baby-sitter préfère s’occuper de très jeunes enfants ou d’enfants un peu plus âgés. Cela ne veut pas dire que ce n’est pas approprié pour vos enfants, bien au contraire ! N’hésitez pas à en discuter avec elle pour s’y adapter.

La tranche d’âge joue beaucoup pour le babysitting. Garder un enfant de 3 ans demande beaucoup d’attention et il va cherche à jouer avec vous. Alors qu’un enfant de 10 ans va passer plus de temps à faire ses devoirs et à jouer en autonomie.

Il est donc aussi important de parler de l’approche, des habitudes de vos enfants, de leurs rituels dans la journée. Cela peut aussi servir à mettre à l’aise la baby-sitter, la rassurer tout autant que vous !

5. Quels types d’activités proposez-vous ?

Autre point essentiel : un(e) baby-sitter qui propose des activités variées à vos enfants est un bon point indéniable. Un(e) baby-sitter qui passe plusieurs heures avec vos enfants devra les occuper sans qu’ils s’ennuient. Plutôt que de les laisser devant des écrans, une baby-sitter qui s’adaptera aux loisirs de vos enfants et proposera des activités manuelles amusantes est idéale non ?

Quel type de jeu pratiquerait-elle avec vos enfants ? Des sorties sont-elles possibles ? Avec des enfants qu’elle gardait précédemment, comment cela se passait-il au niveau des sorties ?

En posant ces questions, cela vous permettra d’avoir un aperçu global de ce qu’elle compte faire avec vos enfants en votre absence.

Il existe des baby-sitters qui sont de nature créatives et pleines de ressources. Et il y en a d’autres qui font des formations comme chez Kidlee pour renouveler leurs idées et les proposer ensuite à vos enfants. De quoi combler toutes les familles !

6. Quelle est la flexibilité de votre emploi du temps ?

Vous le savez bien, il peut arriver qu’une réunion au boulot dure plus longtemps que prévu, que le métro fasse des siennes ou qu’il y ait une urgence de dernière minute dans votre quotidien !

Alors quoi de mieux dans ce cas de figure qu’une baby-sitter qui s’adapte à vos contraintes ?

Pour cela, il est important de lui demander au préalable si elle est prête à rester plus tard le soir ou bien si elle a d’autres contraintes. Cela permet également de profiter d’une soirée en amoureux qui n’était pas prévue ! Le bon plan n’est-ce pas ?

7. Qu’aimez-vous faire durant votre temps libre ?

Une question qui peut paraître un peu hors-sujet lors d’un entretien avec un(e) futur(e) baby-sitter mais qui peut s’avérer très pertinente et révélatrice. Cela permet non seulement d’apprendre davantage à faire connaissance mais également de se rendre compte de ses centres d’intérêt. Parce qu’un(e) baby-sitter qui aime beaucoup dessiner par exemple, prendra plus de plaisir à le faire avec vos enfants qu’un(e) baby-sitter qui passe son temps libre à regarder des films.

Grâce à cette question, vous aurez plus de facilité à cerner la personnalité de la personne qui est en face de vous. De quoi faciliter votre choix définitif et peut-être même faire la différence avec une autre personne !

8. Comment gérez-vous les caprices et les colères des enfants ?

Quel que soit l’âge de votre enfant, il est tout à fait normal qu’il ait des moments plus difficiles que d’autres. Quel enfant ne fait pas de caprices, n’est-ce pas ? Que ce soit lors de votre départ, pour obtenir quelque chose dont il a très envie ou même à cause de la fatigue. Et nous le savons bien, face à cette situation, il faut être capable de bien réagir pour ne pas céder à son caprice et sans être trop autoritaire. Tout est une question de savoir-faire !

Ainsi, il peut être intéressant de poser cette question pour mieux se rendre compte de la réaction que pourrait avoir votre futur(e) baby-sitter. Les parents qui ont un enfant particulièrement difficile à gérer seront ravis de voir que cette personne sera capable de gérer les colères de leur enfant avec aisance.

Rassurez-vous, il arrive aussi que cela se passe beaucoup mieux avec une tierce personne et qu’elle n’aura donc pas du tout à faire face à ce genre de situation. Mais on ne sait jamais ce qu’il peut se passer après tout !

9. Qu’aimez-vous le plus faire en tant que baby-sitter ?

Il arrive parfois que les futur(e)s baby-sitters qui se présentent aient préparé cet entretien bien en avance. Avec de l’entraînement et de la préparation, ils sont donc capables de répondre parfaitement à beaucoup de vos questions. Mais est-ce qu’ils vous disent vraiment tout ?

Une personne qui vous dit « J’adooooore m’occuper d’enfants et cela ne me fait pas du tout peur ! » peut paraître un peu curieux et appris par coeur. Alors si vous souhaitez en savoir davantage, n’hésitez pas à lui poser cette question. Peut-être qu’elle trouvera d’autres arguments qui vous convaincront encore plus !

10. Dans quoi rencontrez-vous le plus de difficultés avec les enfants ?

Eh oui, il faut être honnête : le babysitting n’est pas toujours tout beau tout rose ! Il y a aussi des moments plus difficiles.

En tant que parents, vous aussi vous avez des périodes à vous tirer les cheveux n’est-ce pas ? C’est tout à fait normal après tout !

Il est donc évident que votre futur(e) baby-sitter passera aussi par là. Mais cette question n’est pas un piège, bien au contraire ! Cela vous permettra d’en savoir plus sur l’honnêteté et la personnalité du candidat. En ayant connaissance de ses difficultés avec les enfants, vous serez encore plus capable de l’aider et de trouver des solutions ensemble pour les éviter.

Et voilà, maintenant c’est dans la poche ! Après avoir fait sa connaissance et évoqué un bon nombre de sujets sur le babysitting, vous devriez désormais avoir toutes les cartes en main pour vous décider. Sans oublier que la gestuelle et le courant font partie intégrante de votre choix et qu’il ne faut pas les négliger !

Peut-être que vous hésitez encore à faire garder votre enfant par un(e) baby-sitter ? N’hésitez pas à aller jeter un coup d’oeil ici alors !

A vous de jouer maintenant !