L’aide aux devoirs : nos conseils pour un accompagnement sans faille !

par | Jan 22, 2021 | Ecole, Kids, Pédagogie Parents | 0 commentaires

Quand on est parent ou babysitter, on a peut être le bagage nécessaire pour faire de l’aide aux devoirs mais sans pour autant savoir comment se lancer ou comment s’y prendre avec les enfants. A travers cet article, Kidlee vous livre les conseils et astuces nécessaires et essentiels pour assurer comme un chef lorsqu’il s’agit d’aide aux devoirs durant un babysitting ou non ! 

L’aide aux devoirs, c’est surtout accompagner l’enfant  !

Il est important de souligner le fait qu’aider aux devoirs ne signifie pas les faire à la place de l’enfant. C’est avant toute chose, l’accompagner et intervenir si cela est nécessaire. Faire de l’aide aux devoirs c’est donc aider l’enfant à raisonner, à se poser les bonnes questions et à mieux comprendre ses leçons. Ce qui diffère du soutien scolaire qui, lui, est destiné aux collégiens et aux lycéens en difficultés ou ayant besoin d’accompagnement, et qui demande beaucoup plus d’implication. 

l’aide aux devoirs c’est aussi l’occasion de booster l’autonomisation de l’enfant : 

A travers votre accompagnement, vous allez guider la concentration de l’enfant en l’aidant  à chercher par lui même dans ses connaissances et trouver ainsi, de manière progressive, la réponse à son problème.

De cette manière, l’enfant apprend petit à petit à être plus autonome lorsqu’il s’agit des devoirs. Il pourra ainsi construire et adapter progressivement sa propre méthode de travail. Votre rôle consistera par la suite à l’aider de manière ciblée là où il rencontre plus de difficultés. 

Il est à noter que l’enfant est censé devenir totalement autonome pour la gestion et la réalisation de ses devoirs à partir de la 6ème. 

Déterminer le moment et l’espace propices pour se faire une routine aide aux devoirs ! 

Aide aux devoirs : un enfant allongé sur le tapis et qui lit un livre avec le sourire
Designed by Freepik

Pour que le moment des devoirs ne soit plus aussi redouté par l’enfant, il est essentiel d’en faire une routine positive et sans pression. Une tâche totalement simple et quotidienne à faire. En effet, il est important de trouver l’endroit et le moment agréable pour que l’enfant n’associe plus le temps des devoirs à une tâche complexe ou à une punition. 

Pour aider au mieux l’enfant à faire ses devoirs il faut donc mettre en place une routine journalière selon ses goûts, son âge et sa motivation. Et s’y tenir, tout au long de l’année scolaire. 

Quel temps pour l’aide aux devoirs ? 

Lorsqu’il rentre de l’école, l’enfant préfère généralement s’amuser et jouer plutôt que de se retrouver à faire les mêmes tâches qu’il fait à l’école. De plus, le moment idéal pour faire ses devoirs et pour le travail scolaire diffère d’un enfant à un autre.  

C’est pourquoi, il est essentiel de fixer un temps précis pour l’aide aux devoirs et en adéquations avec les besoins de l’enfant. Pour ce faire, et avec la collaboration étroite de l’enfant, déterminez un temps de travail qui lui convient. Il peut faire son travail scolaire juste après l’école pour pouvoir se reposer ensuite. Ou bien inversement, faire une petite pause détente en prenant son goûter par exemple puis passer aux devoirs. A vous de cerner ce qu’il lui convient le mieux pour fixer cette petite routine d’aide aux devoirs. 

L’organisation de l’aide aux devoirs :

En outre, le travail scolaire ne doit pas forcément se faire d’une traite. En effet, l’enfant n’est pas dans l’obligation de faire tous ses devoirs dans un même laps de temps. Si vous voyez que l’enfant n’arrive pas à enchaîner ou qu’il perd rapidement sa motivation, vous pouvez opter pour un séquençage du temps de travail. Il peut par exemple commencer par faire les maths après le goûter. Réviser sa leçon d’histoire après le dîner. Puis, relire sa poésie avant le coucher. A vous de déterminer le rythme qui lui convient le plus.  

Pour ce qui est de la planification des devoirs, vous avez également l’option de vous organiser selon le niveau scolaire de l’enfant. Pour les élèves en CE2 par exemple, les devoirs sont généralement annoncés sur une semaine. Voici donc l’occasion de s’organiser et d’étaler le travail scolaire sur une semaine. Ainsi, l’enfant pourra apprendre et mémoriser ses leçons par étape et non en une seule fois. 

Tenir un carnet de planification des devoirs peut être une excellente alternative pour éviter de s’éparpiller. Pour ce faire, il vous suffit de vous munir d’un carnet dédié et d’y ajouter un tableau de matières. Après avoir passé en revue les devoirs à faire, vous pourrez décider du temps et des jours à consacrer pour chaque matière. 

Et les pauses dans tout ça ? 

Il faut savoir que la concentration de l’enfant au primaire varie entre 15 et 20 minutes selon l’objet de son attention bien évidemment. Pour éviter qu’il ne se disperse pendant les devoirs, établissez des temps de pause. Mais attention, pas plus de 5 minutes, sinon l’enfant risque d’oublier ce qu’il faisait.  

Etablir un espace de travail adéquat

Aide aux devoirs : petite fille qui fait ses devoirs
Designed by Freepik

Pour aider l’enfant à faire ses devoirs,  il n’est pas question de reproduire le cadre de l’école. L’essentiel est d’accomplir cela dans un endroit calme et dénué de toute distraction ( télévision, jouets …). Pour les matières impliquant de l’écriture et de la réflexion , il vaut mieux miser sur un bureau bien organisé. La table basse du salon ou encore celle de la cuisine. Par contre, pour les lectures, les tables de multiplication ou encore les leçons à mémoriser, l’enfant peut tout aussi bien être allongé sur son lit, être dans le bain ou encore debout en face de vous !  

Les secrets de la motivation et de la patience ! 

Ce n’est une nouvelle pour personne : avec les enfants, il faut faire preuve de beaucoup de patience. Et encore plus lorsqu’il s’agit d’aider aux devoirs. L’enfant commencera certainement à se rebeller dès qu’il rencontre des difficultés face à un problème ou un exercice complexe. Dans cette situation, il est inutile de lui mettre la pression ou de montrer de la négativité. Ce qui marche le plus : c’est la patience et la motivation. 

Commencez par encourager l’enfant en le valorisant : ‘’ tu y arriveras, il suffit que tu te concentres un peu plus et que tu te rappelles ce que tu as appris en classe ! ‘’. Relisez l’exercice ensemble et donnez lui un coup de pouce en l’aidant à se poser les bonnes questions. 

Face aux problèmes, il faut plus que jamais valoriser les compétences de l’enfant. Et ce, tout en dédramatisant la situation. Toutes les tâches ne sont pas faciles et c’est en faisant des erreurs qu’on apprend le plus. 

Pour aider l’enfant à aller plus loin dans sa réflexion et à être déterminé à dépasser les obstacles au lieu de lâcher prise, essayez d’instaurer un système de récompenses pour le motiver. Cela peut être des bons points pour … ou bien des médailles ! 

Médaille de motivation pour enfant !

Exemples de médailles :

  • La médaille de bravoure : lorsqu’il ne lâche pas l’affaire face à exo compliqué ! 
  • Celle du génie : lorsqu’il résout un problème complexe seul comme un grand !  
  • Celle de l’artiste : quand il écrit bien ses leçons ou quand il dessine un beau tableau ! 
  • La médaille super-mémoire : lorsqu’il mémorise bien un poème ! 

Et ainsi de suite, faites preuve d’imagination et laissez le petit loup être fier de ses accomplissements même les plus simples  ! 

Avec le temps, l’enfant apprendra à faire seul et n’aura même plus besoin d’être récompensé pour ses réussites !

Téléchargez les médailles de motivation Kidlee à imprimer gratuitement juste ci-dessous :

 


Si l’enfant est récalcitrant et ne souhaite pas faire ses devoirs, découvrez également les conseils de notre article :

Il ne veut pas faire ses devoirs : comment s’en sortir ? 


L’importance des jeux et activités éducatifs 

Les enfants portent une affection très particulière pour les jeux et les activités ludiques. Pourquoi ne pas les utiliser à outrance pour accompagner et booster leur apprentissage au quotidien ? 

Sur Pinterest ou encore les supers blogs d’institutrices, vous trouverez un panel de jeux éducatifs et d’activités ludiques pour apprendre le vocabulaire, les maths, la lecture, l’écriture … Tout ce qu’il faut pour aider l’enfant à développer son éveil, ses connaissances et ses compétences tout en s’amusant. C’est surtout une super alternative pour faire travailler l’enfant sans qu’il ne s’en rende compte ! 

Lorsqu’un enfant montre des lacunes pour une matière particulière, il est en effet intéressant de mettre à sa disposition des supports ludiques qui l’accompagnent différemment et l’aident à avancer progressivement. 

Les ressources Famille Tools ! 

Sur ce moteur de recherche collaboratif créé par Kidlee, vous trouverez une source intarissable de contenus et de ressources. Et cela, pour accompagner les enfants dans divers domaines et plus précisément dans leur apprentissage au quotidien. 

Sur Famille Tools, sont en effet répertoriés les meilleurs sites, blogs, plateformes et chaînes Youtube d’apprentissage et de soutien scolaire.  

Vous y trouverez notamment nos coups de cœur en matière de blog d’institutrices pour l’accompagnement scolaire et l’aide aux devoirs du CP au CM2 comme : 

0 commentaires

Soumettre un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

onze + treize =