Nos 5 conseils pour gérer la jalousie entre frères et sœurs

par | Fév 25, 2021 | Parents | 0 commentaires

Vous êtes les heureux parents d’un magnifique petit bout de chou et ce dernier vous comble de bonheur chaque jour, que demander de plus, n’est ce pas ? Bon peut-être des heures de sommeil en plus mais malgré ça la magie est là ! Du coup, vous pensez à en avoir un deuxième ou bien vous avez déjà sauté le pas. Car comme on dit deux c’est mieux. Peut-être même que vous en êtes à votre troisième enfant. Et que votre cocon familial est une source de joie incommensurable. L’enchantement des parents sera au rendez-vous mais qu’en est-il du ressenti des frères et sœurs ? Plus la famille s’agrandit, plus il est ordinaire que l’enfant ressente de la jalousie. En effet, la jalousie entre frères et sœurs est tout à fait normale. Car elle fait partie du cycle évolutif de l’enfant.

Il est d’ailleurs utile de rappeler que la jalousie est le premier sentiment que ressent l’enfant lorsqu’il découvre qu’il n’est pas l’unique objet d’amour pour sa mère.

Kidlee s’intéresse ici à la jalousie entre frères et soeurs de manière générale, qu’il soit question des frères et sœurs plus âgés qui sont jaloux des plus petits et, à l’inverse, des frères et sœurs moins âgés qui sont jaloux des plus grands. Voici 5 conseils préparés avec soin par notre équipe pour vous aider dans votre mission de supers parents. Et réussir ainsi à gérer la jalousie dans la fratrie.

Ne pas comparer les enfants

La comparaison, qu’elle soit favorable ou défavorable, risque d’accentuer la rivalité fraternelle. Elle risque même de provoquer des conflits entre frères. Car chaque enfant veut être le meilleur. D’ailleurs, il est recommandé d’éviter de mettre des étiquettes car ces dernières sont une source de jalousie et de rivalités.

Jalousie entre frères et sœurs : mettre des mots sur les émotions

Il est conseillé de tenir une discussion en tête à tête pour aider votre enfant à exprimer son émotion pour qu’il s’apaise et apprenne à gérer sa jalousie. Dites-lui que chacun est unique, c’est d’ailleurs pour cela qu’il ne peut pas avoir des cadeaux le jour de l’anniversaire de sa petite sœur ou de son petit frère.

Gérer les rivalités entre frères

Vos enfants se bagarrent souvent car l’enfant jaloux souhaite prendre le jouet de son frère ou sa sœur? Dans un premier temps, essayez de laisser les enfants venir à bout du problème tout seuls comme des grands. Si vous pensez que la situation risque de devenir dangereuse ou que l’un d’entre eux risque de se faire mal en tirant fort le jouet par exemple, poser la question : “Est-ce que c’est une bagarre pour de vrai ou vous êtes en train de jouer?”. N’oubliez pas que vous devez intervenir en tant que médiateur et non pas en tant que juge.

L’utopie du “tous ensemble”

Souvent pour bien faire, les parents pensent à mettre les enfants sur un piédestal pour mettre un terme à la jalousie, autant vous dire que ça ne règle en rien le problème. Il faut prendre conscience qu’il est difficile pour l’enfant de comprendre les besoins des autres et de partager l’attention de ses parents. Il est suggéré de donner à chacun la place et le temps qu’il doit occuper selon son âge.

Jalousie entre frères et sœurs : non à la punition 

Ne grondez pas votre enfant pour ses crises de jalousie, cela ne fera qu’empirer la situation. Comme nous l’avons dit au tout début, l’enfant a le droit d’être jaloux vis-à-vis de ses frères et sœurs. Mieux vaut aider votre enfant à comprendre sa jalousie, expliquez-lui pourquoi il ne doit pas se sentir menacé. Rassurez-le, aidez votre enfant à trouver sa place pour qu’il retrouve confiance en lui.

0 commentaires

Soumettre un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

un + 16 =