Ma baby-sitter m’a lâché ! Que faire ?

par | Déc 2, 2019 | Babysitting | 0 commentaires

Une baby-sitter qui vous pose un lapin en mi-chemin représente une réelle épreuve à traverser. Surtout, quand l’année scolaire bat son plein. Il est donc primordial de ne pas vous tromper en choisissant votre garde d’enfant. Et cela, tout en étant sûr(e) que cette dernière corresponde à vos besoins. Et qu’elle puisse également vous accompagner tout au long de l’année scolaire sans faillir à sa mission !

Kidlee vous livres des conseils essentiels qui vous aideront certainement à faire une sélection minutieuse et à enfin trouver la perle rare tant recherchée !

On commence par clarifier nos besoins et attentes parentales :

Avant de poster une annonce baby sitting, de solliciter votre entourage ou bien de faire appel à une agence, il est essentiel de lister et de clarifier vos besoins : localisation, horaires, tâches à accomplir et profil recherché (étudiant qui garde régulièrement les enfants, spécialiste de la garde d’enfant…). Ceci, vous permettra d’établir un premier filtre des potentiels candidats. Lorsque les baby sitters vous contactent, pensez à vérifier leur disponibilité de gardes d’enfants aux jours et heures fixés. Leur engagement sur l’année scolaire, leurs compétences spécifiques ainsi que leur proximité géographique.

N’hésitez pas à leur demander des garanties. Autrement dit, les coordonnées de leurs anciens employeurs en guise de référence. Et ce, avant même de les rencontrer. Il est en effet important de joindre les familles en question. Avoir leur avis vous permettra d’écarter les candidatures des personnes peu ponctuelles et manquant d’expérience. Une fois un rendez-vous fixé, demandez aux candidats une photocopie de leur carte d’identité et de leur carte de sécurité sociale.

On se fixe des critères précis dès le premier rendez-vous avec la baby-sitter

La première rencontre est l’occasion d’avoir une idée plus détaillée sur la personne. Comment elle se présente, sa manière de s’exprimer et son premier contact avec les enfants.

Durant l’entretien, il est tout d’abord nécessaire de tester les compétences langagières des candidats. Évaluer leur niveau de langue, leur capacité à comprendre et se faire comprendre à l’écrit et à l’oral. Cela vous assurera que le baby-sitter est apte à appeler les secours, le médecin et à vous prévenir en cas d’urgence. Aussi, les pousser à montrer leur maîtrise de la langue française vous confortera quant à l’accompagnement de l’enfant pour les devoirs. Selon l’âge de l’enfant, ce critère est indispensable à son bon suivi scolaire.

Observez attentivement l’attitude du baby-sitter envers l’enfant. S’enquiert-il rapidement de son prénom ? De sa personnalité ? Ses centres d’intérêts ? Est-ce que le candidat  prend la peine d’impliquer l’enfant dans la conversation et tente d’attiser sa sympathie.

Lors de votre sélection, assurez-vous que le candidat ou la candidate corresponde aux besoins de l’enfant. Il est en effet impératif de choisir la personne en fonction de son âge et de sa personnalité.  Votre enfant a besoin de se défouler ? Optez pour un profil sportif qui organisera des jeux olympiques pour lui ! Il préfère chanter et inventer des histoires ? Vous trouverez sans doute une apprentie comédienne ou un artiste débordant d’imagination qui sera ravi·e de l’aider à monter son spectacle dans le salon !

On scrute l’implication et le professionnalisme du baby-sitter

L’implication du candidat ainsi que sa motivation à entreprendre cette mission sont à mettre à l’épreuve dès la première rencontre. Pour vous faire une idée sur l’investissement de la personne, quelques critères guideront votre jugement. Il faut d’abord s’assurer que le candidat connaisse spontanément les numéros d’urgences ainsi que les gestes à avoir en cas d’accident domestique ou extérieur. Assurez-vous également que cette personne reste joignable et qu’elle a un téléphone en état de marche, il serait d’ailleurs judicieux de demander un numéro à contacter si exceptionnellement la baby-sitter est injoignable. Évaluez les aptitudes de la personne en la questionnant sur son organisation, les activités ludo-éducatives qu’elle compte proposer aux enfants ainsi que sa capacité à rebondir et à réagir selon divers contextes et face aux contretemps.

On transmet les directives avant de passer à l’étape Test !

Le premier entretien est également une occasion de communiquer vos directives. Et de vous assurez que le baby-sitter s’apprête et s’applique à suivre vos prescriptions avec régularité et sérieux. Mettez l’accent sur les horaires. L’usage des écrans. La conduite des devoirs. La surveillance du bain. Les repas et l’éventuelle ouverture du domicile à d’autres intervenants, proches ou autres. Avant de prendre votre décision finale, organisez une garde test pour les derniers candidats en lice.

Choisissez un soir où il faudra aller récupérer l’enfant de l’école, s’occuper de lui toute la soirée et encadrer ses devoirs. Après ce test, débriefez avec votre enfant afin d’évaluer ce qui a fonctionné ou non. Son point de vue d’enfant est très précieux pour percevoir des petits détails auxquels lui seul est sensible. De plus, en participant au choix de sa propre garde d’enfant, il marque, lui aussi, son engagement dans une nouvelle relation qu’il aura choisie.

Vous avez maintenant toutes les clés pour trouver votre baby-sitter idéal.e et assurer le bien-être de votre enfant durant votre absence.

0 commentaires

Trackbacks/Pingbacks

  1. Rémunération baby-sitter : que demander à la famille ? - Blog by Kidlee - […] effet, que cela soit en emploi direct, ou en agence, les tarifs de babysitting diffèrent partout en […]
  2. Quel budget babysitting pour ma garde d'enfants ? - Blog by Kidlee - […] primordiale de procéder légalement. Autrement dit, de déclarer votre baby sitter, si vous la recruter directement. Il en va…
  3. Annonce babysitting : Comment bien la rédiger ? - Blog by Kidlee - […] êtes à la recherche d’une garde d’enfants et vous vous apprêtez donc à rédiger une annonce babysitting. Mais, vous…
  4. Annonce babysitting : Comment bien la rédiger ? – Kidlee | Garde d'enfants de plus de 3 ans en Île-de-France - […] êtes à la recherche d’une garde d’enfants et vous vous apprêtez donc à rédiger une annonce babysitting. Mais, vous…
  5. 9 résolutions à tenir cette nouvelle année ! – Kidlee | Garde d'enfants de plus de 3 ans en Île-de-France - […] culpabilisez pas à l’idée de laisser vos enfants en compagnie de leur mamie ou de leur baby-sitter. Organisez plus…
  6. Quel budget babysitting pour ma garde d'enfants ? - […] primordiale de procéder légalement. Autrement dit, de déclarer votre baby sitter, si vous la recruter directement. Il en va…
  7. Rémunération baby-sitter : que demander à la famille ? - […] effet, que cela soit en emploi direct, ou en agence, les tarifs de babysitting diffèrent partout en […]

Soumettre un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

4 × 1 =