enfant

Routines : comment aider votre enfant à s’adapter au rythme de la reprise !

La reprise étant déjà bien entamée, votre quotidien métro-boulot-dodo reprend de plus belle. Après des vacances à un rythme tranquille, votre enfant peut avoir du mal à reprendre les bonnes habitudes. 

Dans cette vie à 100 à l’heure, il est contraint de vous suivre dans vos habitudes. Pour lui, ce n’est pas toujours évident de les comprendre et de s’épanouir à son rythme. Sans vous en rendre compte, vous imposez naturellement votre quotidien à votre enfant. C’est pourquoi, il est important de mettre en place des routines propres à lui et qui l’aident à s’adapter au rythme de la reprise tout en s’épanouissant.

En quoi les routines sont-elles importantes pour lui ? Comment vont-elles l’aider tout en suivant votre rythme ?

La pédagogie Montessori, outil pour l’épanouissement de l’enfant

Cette pédagogie a été fondée sur les recherches réalisées par Maria Montessori, une médecin et pédagogue italienne du 20ème siècle. 

Grâce à ses observations, elle a mis en place des activités destinées à aider les enfants dans leur développement.

De 3 à 6 ans, Maria Montessori observe que chaque chose doit se faire de manière ordonnée. Lorsque l’enfant sait où et dans quel ordre chaque événement va se produire, il se projette, il est rassuré. Il est donc important de lui donner une visibilité sur ce qu’il va se passer. 

Ce mode de fonctionnement cherche à mettre en place des routines auprès de l’enfant au quotidien. Cela va lui permettre de s’épanouir à son propre rythme.

Les routines, une réponse aux besoins fondamentaux de l’enfant

Installer des routines et un contexte propice à cette régularité permet de sécuriser émotionnellement l’enfant. Si l’on observe la vie d’un enfant, on constate que les routines sont déjà là. L’heure des biberons, le bain, la fermeture des volets pour qu’il dorme la nuit etc…

Il saura davantage s’habituer à un changement s’il sait à quel moment de sa journée il va se produire. Il doit pouvoir rester maître de ses actions. Ainsi si un jour vous devez partir plus tard car vous avez un rendez-vous, parlez-en à votre enfant. Expliquez lui ce qu’il va se passer et quel moment de sa routine sera chamboulé, il s’adaptera facilement. A terme, il saura mieux appréhender les urgences.

Les routines permettent à votre enfant de gagner en autonomie. C’est particulièrement intéressant dans la tranche 3 à 6 ans.

→ Comment s’y prendre pour installer des routines qui fonctionnent vraiment ? 

Vous pouvez mettre en place un tableau de routine. Construisez-le avec votre enfant. Pour les plus petits, il peut être intéressant de le faire de forme ronde, comme une horloge. C’est aussi un premier pas vers l’apprentissage de la lecture de l’heure. Découpez ce cercle en parts et répartissez avec l’enfant à l’intérieur les moments clés de sa routine. Par exemple : se lever, prendre son petit déjeuner, se laver les dents. Ainsi l’enfant verra visuellement ce qu’il a à faire, où il en est : en toute autonomie.

Pour télécharger un DIY super sympa, retrouvez une boîte à outils sur les routines pour vous faciliter le quotidien : https://bloomeveil.com/la-boite-a-outils/

Les secrets d’une bonne routine

Vous pouvez profiter de différents moments de la journée pour mettre en place des routines. Parmi les plus importantes, il y a la routine du matin et la routine du soir. Mais vous pouvez aussi faciliter d’autres activités quotidiennes.

Voici quelques conseils pour développer des routines efficaces :

  • Soyez constant : la routine doit être faite de la même façon tous les jours au même moment.
  • Gardez les choses simples : ne mettez pas trop d’étapes pour que votre enfant puisse facilement retenir ce qu’il doit faire.
  • Soyez flexible : une bonne routine doit s’adapter au développement de votre enfant.
  • Servez de modèle : montrez à votre enfant que vous suivez aussi certaines routines. Par exemple, lorsque c’est l’heure de ranger, vous pouvez ranger la cuisine pendant qu’il range ses jouets.
  • Impliquez votre enfant : si il sent qu’il a le contrôle sur sa routine, il participera plus facilement. Par exemple, demandez-lui s’il veut son histoire avant ou après le bain. D’autre part, il doit savoir qu’il y aura une conséquence si elle n’est pas faite.
  • Rendez les routines amusantes : pour aider votre enfant, collez sur un tableau des images amusantes.

Jamais trop tard pour mettre en place une routine

Si vous n’avez pas vraiment établi de routines, il n’est pas trop tard pour le faire. C’est possible que votre enfant s’oppose un peu au début, surtout s’il a l’habitude de décider de ce qu’il fait. Mais en faisant preuve de patience, vous réussirez à mettre en place des routines. Commencez par celle du dodo : on met le pyjama après le bain, on lit l’histoire avant d’aller au lit, etc.

Grâce aux routines, votre enfant apprend à s’organiser et à développer des façons de faire qu’il peut utiliser à l’école. Par exemple, s’habiller seul pour aller dehors, laver ses mains et ranger ses jouets quand il a fini de jouer.

Les avantages de la mise en place des routines à l’école

Avec une routine à la maison, l’enfant a plus de facilités à suivre les consignes et à être sociable. De plus, en se sentant en sécurité et confiant, il sera plus disponible pour apprendre en classe.

Finalement, les routines font partie de notre quotidien, aussi bien en étant enfant qu’adulte. Pour aider votre enfant à grandir et s’épanouir, il est important de les adapter. Cela va non seulement le rendre confiant mais aussi lui le rendre plus autonome. Même si ce n’est pas évident au début, c’est pour son bien et pour faciliter votre quotidien ! Que ce soit avec vous ou avec votre baby-sitter préféré(e) de chez Kidlee, cela est bénéfique pour l’enfant.