Kidlee Logo

Enfant surdoué : comment le repérer ?

par | Jan 14, 2022 | Babysitting, Kids, Parents | 0 commentaires

Savez-vous ce que Stephen Hawking et Emma Watson ont en commun ? Les deux ont une conscience intellectuelle supérieure à 130. Et c’est le cas de l’enfant surdoué. D’autres dénominations peuvent être utilisées, par exemple : enfant intellectuellement précoce, enfant à haut potentiel ou encore “zèbre”. Aujourd’hui, on considère qu’un ou deux enfants par classe sont surdoués. Cette intelligence précoce nécessite une attention particulière pour que l’enfant ne soit pas mis dans des situations délicates. Kidlee vous explique comment repérer l’enfant surdoué.

La check liste de l’enfant surdoué

Un bébé atypique

Des nuits très courtes

Souvent, vous risquez d’entendre qu’un bébé surdoué est un vrai petit dormeur, mais c’est faux. Le fait est qu’un bébé surdoué aura beaucoup de mal à s’endormir, car son cerveau ne s’arrête pas. Toutefois, une petite période de sommeil ou des micro-siestes pour récupérer. 

Un regard qui va vous mettre la puce à l’oreille

Dès son plus jeune âge, il a un regard scrutant, observateur et intense. Il est très attentif et en alerte permanente. De ce fait, il ne souhaite rien rater de ce qui se passe autour de lui.

Très tôt, il parlera (ou plus tard) 

Effectivement, l’enfant surdoué risque de parler plus tôt que la normale, car il est beaucoup plus éveillé que les autres. Toutefois, il se peut qu’il parle tardivement, mais son vocabulaire se fera tout de suite très riche, car il vise la perfection.

Et tout de suite après les questions vont fuser !

Dès que l’enfant saura parler, il ne cessera de poser des questions pour comprendre le pourquoi du comment. Il a soif de connaissance et possède une curiosité infinie. 

L’école – un vrai challenge pour l’enfant surdoué

“Votre enfant à la tête dans les étoiles”, “Il ne s’intéresse pas aux cours”. Deux exemples du type de phrase que les parents d’enfants surdoués ont déjà entendu au moins une fois. Alors, on n’aurait jamais pensé écrire une phrase du genre, mais oui, si votre enfant à une haute intelligence, l’école ordinaire ne lui fera que du mal.

L’enfant aura une difficulté à s’adapter, car il devra ralentir son rythme pour se fondre dans la masse. Aussi, son enseignant.e risque de ne pas comprendre pourquoi il pose autant de questions. Donc, vous pouvez opter pour des écoles ou des classes spéciales enfants surdoués pour éviter l’échec scolaire dans l’école ordinaire.

À Paris, vous avez la chance d’avoir l’école Georges Gusdorf. Cette dernière accueille exclusivement des élèves IEP de la maternelle au lycée, et même en classe préparatoire. Elle est la seule en France à proposer un cursus complet pour les enfants à haut potentiel. 

Un test de QI 

L’un des indicateurs les plus fiables pour savoir si l’enfant a un haut potentiel ou non. Le psychologue, le pédopsychiatre ou même les parents peuvent demander ce dernier. L’échec scolaire et le manque d’amis sont les deux principaux facteurs qui vont alerter.

Dès l’âge de 3 ans, l’enfant peut passer l’un des tests de QI. Aujourd’hui, le test de QI le plus utilisé chez les enfants et adolescents, entre 6 et 16 ans, à l’international est le WISC V. Pour ceux de moins de 6 ans, l’enfant doit passer le test WPPSI-IV. Un score obtenu supérieur à 130 est généralement indicateur d’un haut potentiel.

Des émotions entremêlées 

Vous lirez souvent que l’enfant surdoué est hypersensible. Cela veut dire que ces 5 sens sont exacerbés et non pas qu’il est trop sensible. Par contre, il est vrai que certains enfants surdoués montrent des signes de susceptibilité. Toutefois, l’altruisme et l’empathie sont des traits de caractères qui sont presque toujours présents chez les IEP.

L’enfant surdoué à une difficulté à s’intégrer 

L’enfant surdoué a du mal à se trouver une place parmi les enfants à quotient intellectuel normal. De ce fait, il considère les enfants de son âge comme pas assez intéressants pour lui alors que les plus grands le considèrent comme le petit qui veut jouer avec les grands. En vrai, cette différence entraîne une solitude de l’enfant suivi d’une anxiété.

Kidlee et les enfants surdoués

comment faire du babysitting

Chez Kidlee, nous savons que chaque enfant est différent et que chaque différence doit être mise en valeur. D’ailleurs, c’est pour cela que nous avons des babysitter formé.e.s pour l’accompagnement d’enfant à haut potentiel pour leurs assuré.e.s une garde ludique adaptée à leur rythme.

Pour en savoir plus sur nos services, n’hésitez pas à nous contacter juste ici !

Parmi les associations pour les enfants intellectuellement précoces, nous retrouvons lANPEIP et l’AFEP.

0 commentaires

Soumettre un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.