Covid-19 et fermeture des écoles : Quelles mesures pour garder vos enfants ?

Covid-19 et fermeture des écoles : Quelles mesures pour garder vos enfants ?

Covid-19 et fermeture des écoles : Quelles mesures pour garder vos enfants ?

Dès lundi 16 mars, les écoles et crèches ferment officiellement leurs portes et ce  jusqu’à nouvel ordre du président Emmanuel Macron. Une décision qui réjouit, sans surprise, la majorité des enfants ne comprenant pas à leur jeune âge la gravité de la situation et l’angoisse que celle-ci provoque chez les parents. Aujourd’hui, des milliers de parents se retrouvent en effet dans l’inquiétude quant au sort de leurs enfants après cette décision de fermeture des écoles en guise de prévention contre le COVID-19. 

Dans un autre contexte, les parents auraient tout simplement pu faire appel aux grands-parents pour garder leurs enfants. Mais hélas, le COVID-19 connait un taux de propagation sans précédent et, les personnes âgées, sont malheureusement les plus exposées au grand risque que représente ce virus. 

Il existe toutefois quelques solutions qui pourraient grandement vous aider à gérer cette période de confinement et fermeture des écoles. 

Le télétravail pour gérer la situation d’urgence COVID-19

Si vous êtes dans l’urgence et que vous ne trouvez toujours pas de moyen de faire garder vos enfants, il serait judicieux et préférable d’opter pour le télétravail en alternance avec votre conjoint(e) par exemple. Dans ce cas-là il est primordial d’en informer rapidement votre employeur afin qu’il examine au plus vite votre situation et que vous puissiez par la suite convenir d’un système de télétravail qui arrangerait les deux parties. Cela permettrait en effet de rester en famille et de limiter les risques d’exposition.  

L’arrêt de travail pour l’un des parents

Si dans votre situation aucun aménagement de télétravail n’est possible. Et si vous êtes dans l’incapacité d’avoir recours à une garde d’enfants, il est urgent et primordial d’en informer votre employeur ou  l’organisme qui vous emploie. Et ce, afin de pouvoir bénéficier d’un arrêt de travail exceptionnel. En effet, avec le risque COVID-19, l’arrêt de travail ne dépend plus de votre état de santé mais de la situation sanitaire d’urgence que nous vivons actuellement, qui prévoit d’ailleurs de se prolonger sur plusieurs semaines. Cette décision, concerne bien évidemment tous les régimes de sécurité sociale et elle n’est applicable que pour les parents des moins de 16 ans n’ayant pas la possibilité de faire du télétravail ou accès à un service de garde d’enfants. Il faut aussi savoir que seulement l’un des deux parents peut bénéficier de cette démarche. 

Après avoir informé votre employeur de la situation, ce dernier devra  renseigner un formulaire en ligne afin de que vous puissiez bénéficier d’un arrêt de travail ne dépassant cependant pas les 14 jours. 

Opter pour une garde d’enfants

Faire appel à un baby-sitter est sans aucun doute la solution suite à la fermeture des écoles. Solliciter les services d’un baby-sitter peut en effet vous aider à gérer cette situation. Et ce, tout en étant rassurés quant à l’accompagnement scolaire de vos enfants. Si vous faites appel à un baby-sitter étudiant par exemple. Ce dernier, pourra participer au suivi des cours de vos petits bouts tout en les aidant pour leurs devoirs. 

Dès l’annonce de fermeture des écoles, certains sites, comme maxicours, proposent d’ailleurs des cours et exercices gratuits pour assurer un bon accompagnement aux plus jeunes. Diverses plateformes, start-up et agences de garde d’enfants affirment également leur soutien et leur solidarité. Et cela, en proposant différentes solutions de garde et d’accompagnement afin que l’évolution et l’apprentissage de l’enfant ne soit en aucun cas perturbé. 

Kidlee, a également mis en place un système d’accompagnement d’urgence et de prévention. Dans l’optique de rassurer et de soutenir sa communauté tout en lui exprimant sa solidarité et son sincère dévouement. L’objectif de cet accompagnement, vise également à contribuer au suivi des devoirs et cours des enfants. Et ce, afin de passer cette période de confinement dans les meilleures conditions d’éveil et d’apprentissage pour l’enfant. 

Laisser un commentaire